Appuyer sur pause

Appuyer sur pause de temps en temps, et se souvenir que ce sont les silences qui transforment les notes en musique. Il faut sans doute se réjouir de l’immense caisse de résonance (mais pas toujours de raisonnance) que sont les réseaux sociaux… Ces débats vifs et passionnés dans lesquels postures et dogmes s’affrontent, allant parfois jusqu’à enrichir leurs protagonistes à coup de conférences et d’ouvrages. Le domaine du management n’échappe pas au mouvement, loin s’en faut, et les partisans et adversaires des entreprises libérées ne sont pas les derniers à se confronter fort virilement!

En fait je trouve tout ce bruit fatigant et vain; ces modes managériales empruntent beaucoup au monde des modes vestimentaires:  gourous, must be, engouements collectifs, catwalk sur la great place to work… Pourquoi pas, encore faut-il que chaque entreprise trouve son style, adopte les allures adaptées à sa morphologie, son style de vie, ses enjeux, de sorte que la justesse prime sur la tendance.

La mode en management ne peut être que sur-mesure, fluide, élaborée dans l’intimité, au service du bien vivre des acteurs de l’entreprise, et évoluant avec leurs instants de vie. La subtilité, l’écoute du besoin, la sensibilité et l’hyperpersonnalisation sont indispensables à la pertinence des propositions. Yes Saint Laurent disait:

Les femmes qui suivent de trop près la mode courent un grand danger. Celui de perdre leur nature profonde, leur style, leur élégance naturelle.

Il suffit de remplacer Femmes par Entreprises.

Aussi, quand trop de discours radicaux expliquent les DO et DON’T du manager hype, je propose d’appuyer sur pause et de s’écouter, se retrouver, se réinventer, avec respect et cohérence.

Retrouvez ici les articles du blog – merci d’avance pour vos Correspondances!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.