Des Fan Zones en entreprise!

Et si nous installions des fan zones dans les entreprises, surfant sur l’engouement de l’Euro 2016? Après tout les entreprises disputent de nombreux matches contre des adversaires plus ou moins redoutables, organisent l’attaque et la défense en fonction de l’état de forme des équipes et des enjeux! Les parallèles sont nombreux, le but n’est pas de les énumérer.

Nombreux sont ceux qui s’inquiètent du faible niveau d’engagement des salariés dans les entreprises, en France tout particulièrement; l’étude Gallup que cite Isaac Getz évoque un effarent 11% de salariés engagés, face aux 61% qui ne le sont pas et aux 28% qui sont activement désengagés. Yves Morieux, sur base du même constat effrayant, a bâti sa réflexion sur la Smart Simplicité.

Le rapport avec les fan zones? Le retour au plaisir d’être ensemble, de partager, de célébrer, dans un lieu populaire au sens premier, c’est à dire accessible et ouvert au coeur des entreprises. Face à la complexité, toute approche compliquée est inévitablement vouée à l’échec. La complexité impose l’humilité et la simplicité, car elle suppose la conscience et l’acceptation de l’incomplétude de notre connaissance, de notre perception, de notre raisonnement.

L’évolution de nos entreprises exige un changement radical de paradigme; processer, clarifier et mesurer est la sainte trinité d’une ère révolue. L’entreprise a changé d’état, elle a connu une sublimation en passant d’une structure solide à une structure gazeuse; elle a aussi changé de rythme, passant de Jean Sébastien Bach à Pierre Boulez, mais en rapide… Les recettes ne fonctionnent plus, il ne s’agit plus d’adapter mais de créer, en engageant l’énergie créatrice et les é-motions des femmes et des hommes. Les émotions, qu’elles soient la joie, la tristesse, la peur, ou la colère sont porteuses d’énergie de transformation.

Si la vie en entreprise est une compétition, elle peut aussi être une fête, empruntant au sport ses codes et ses usages. L’émotion et la passion doivent réinvestir les open spaces. Il n’y a pas de raison qu’il en soit autrement. Il est même vital qu’il en soit ainsi! Il ne s’agit surtout pas de multiplier les évènementiels pilotés par les services communication, mais d’avoir des lieux que chacun puisse investir, pour partager le succès d’un projet, l’échec d’un essai, un nouveau talent, un feed back client, un anniversaire, un record, le plaisir d’être ensemble, une fan zone en quelque sorte!

Retrouvez ici les articles du blog – merci d’avance pour vos Correspondances!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.