L’écriture, baguette magique du leader

L’écriture se serait développée dans les sociétés humaines émergentes pour répondre à des besoins pragmatiques tels que tenir des comptes, écrire la loi, enregistrer l’histoire ou échanger des informations, avec plus de fiabilité que la mémoire humaine ne le permettait. La puissance de l’écriture est indissociable de sa dimension sociale. L’homme écrit pour…

L’homme, et la femme! écrivent d’ailleurs de plus en plus pour partager, communiquer, exister au sein des communautés; l’écriture n’est plus réservée à une élite germanopratine. Ce n’est pas de cette écriture là dont je souhaite parler aujourd’hui, mais de celle qui permet d’être plus juste dans sa communication avec les autres.

Un sparring writer

Appelons-la écriture préparatoire optimisant l’impact de la communication, soit EPO en raccourci. L’EPO permet au communiquant de jouer avec sa feuille, son écran, comme avec un sparring partner. Tant que la pensée n’est pas fluide, les mots ne fusent pas et l’intuition d’un flou s’impose.

Ecrire son intervention avant de la prononcer est une précaution indispensable. C’est un investissement temps à très haute rentabilité, une forme d’assurance anti fiasco imparable. Certains, se disant orateurs nés, jugeront cette EPO comme une pure perte de temps, leur talent naturel les assurant de faire mouche systématiquement. Je doute que quiconque souhaitant s’exprimer sur un sujet à fort enjeu puisse faire l’économie d’un temps d’arrêt au service de la mise en mots de sa pensée. Un dialogue avec un tiers peut remplir ce rôle, notamment pour les tempéraments extravertis.

L’intérêt de l’EPO est double : permettre au penseur d’aller plus loin pour lui même, muscler son raisonnement en adressant ses failles, impasses, angles morts… et lui permettre de convaincre autrui.

Nous avons tous fait l’expérience désolante de l’absence de corrélation entre la pertinence d’une réflexion et l’adhésion qu’elle rencontre une fois exprimée. Dommage, d’autant qu’il est des rendez-vous ratés que l’on ne peut rattraper.

Pourquoi l’EPO est efficace?

Elle permet d’avoir des repères qui structureront l’intervention et apporteront au speaker un cadre de sécurité de nature à ce qu’il se concentrer sur les réactions de la salle, afin d’ajuster son propos au fil de l’eau. Les mots soulignés dans la préparation écrite sont les balises du discours.  L’EPO est l’opportunité de produire ce qu’il ne faudra pas faire le jour J. Grâce à la puissance de ce travail réflexif, le manque de justesse, d’impact, de finesse, voire de séduction est détecté. Last but not least, elle confère un sentiment de maîtrise accru, dont le leadership bénéficie immédiatement.

Aujourd’hui, les gammes de carnets Moleskine® (entre autres!) ou encore les blocs note numériques ubiquitaires rendent l’EPO agréable et la dépendance vertueuse.

Retrouvez ici les articles du blog – merci d’avance pour vos Correspondances!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.