Conseil tenu par les Rats, ou de l’exécution de la stratégie

Je vous propose de déguster la fable 2 du Livre II de Jean de la Fontaine:

Un Chat nommé Rodilardus,
Faisait de Rats telle déconfiture,
Que l’on n’en voyait presque plus,
Tant il en avait mis dedans la sépulture.
Le peu qu’il en restait n’osant quitter son trou,
Ne trouvait à manger que le quart de son sou ;
Et Rodilard passait chez la gent misérable,
Non pour un Chat, mais pour un Diable.
Or un jour qu’au haut et au loin
Le galant alla chercher femme ;
Pendant tout le sabbat qu’il fit avec sa Dame,
Le demeurant des Rats tint Chapitre en un coin
Sur la nécessité présente.
Dès l’abord leur Doyen, personne fort prudente,
Opina qu’il fallait, et plus tôt que plus tard,
Attacher un grelot au cou de Rodilard ;
Qu’ainsi quand il irait en guerre,
De sa marche avertis ils s’enfuiraient sous terre.
Qu’il n’y savait que ce moyen.
Chacun fut de l’avis de Monsieur le Doyen,
Chose ne leur parut à tous plus salutaire.
La difficulté fut d’attacher le grelot.
L’un dit : Je n’y vais point, je ne suis pas si sot :
L’autre, Je ne saurais. Si bien que sans rien faire
On se quitta. J’ai maints Chapitres vus,
Qui pour néant se sont ainsi tenus ;
Chapitres, non de Rats, mais Chapitres de Moines,
Voire Chapitres de Chanoines.
Ne faut-il que délibérer ?
La Cour en Conseillers foisonne ;
Est-il besoin d’exécuter ?
L’on ne rencontre plus personne.

Paul Leinwand, Cesare Mainardi et Art Kleiner ont mesuré que seuls 8% des leaders se déclarent  excellents à la fois dans la définition de la stratégie et dans son exécution (Harvard Business Review 30 décembre 2015). D’autres études démontrent que 40 à 60% de la valeur d’une stratégie est perdue au terme de sa mise en oeuvre effective. L’excellence opérationnelle, l’exécution de la stratégie sont des axes clés auxquels les entreprises consacrent de plus en plus de temps et d’énergie, à juste titre.

Une idée sans exécution est un songe, a dit le Duc de Saint Simon

Comment maximiser l’efficacité des stratégies, si ce n’est en associant les plus à même d’y contribuer de façon déterminante: les salariés eux-mêmes! Encore faut-il qu’il acquièrent les compétences ad hoc, posture de consultant, outils méthodologiques, et leadership notamment.

Faire confiance aux équipes et investir dans leurs compétences est la meilleure manière de conjuguer Performance et Développement du capital immatériel de l’entreprise.

 Retrouvez ici les articles du blog – merci d’avance pour vos Correspondances!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *