France Apprenante, contre votre obsolescence programmée

Je suis fière de faire partie des 100 premiers signataires du manifeste de la France Apprenante !

France Apprenante, de quoi s’agit-il ?

Ce mouvement fédère des initiatives diverses qui ont en commun de penser que le changement de paradigme est indispensable pour nos sociétés actuelles. Il ne s’agit pas de repenser le fonctionnement des organismes collecteurs ou de la répartition du trésor de guerre de la formation professionnelle. Il s’agit bien plus profondément de passer à une société apprenante intrinsèquement, prête à cohabiter avec les Intelligences artificielles et les robots, et consciente que les soft skills sont des trésors.

Le développement de chacun est un besoin fondamental dans ce monde que nous contribuons à créer, tout autant que la santé, la liberté de circuler et de penser. Il n’est pas imaginable que des populations de plus en plus nombreuses soient laissées de côté parce que leurs compétences ne répondent plus à aucun besoin.

Des makers

Le Lab RH, CollectivZ, Simplon, Numa, Slash, CRI, Schoolab, constituent – entre autres – la communauté des makers de France Apprenante, et contribuent à Apprendre à apprendre :

Mercredi 16 mai 2018 a lieu la conférence de presse et lancement de France Apprenante en présence d’Estelle Sauvat (Haut commissaire à la transformation des compétences) et de François Taddeï (Directeur du Centre de Recherches Interdisciplinaires). A cette occasion, une Keynote et un débat sur : « Se préparer aux mutations de l’activité en retrouvant le plaisir d’apprendre ». En particulier seront abordés les thèmes suivants :

  • Quel impact, les mutations en cours du monde du travail liées à la transformation digitale et à l’arrivée de l’Intelligence artificielle ont-elle sur l’activité, l’accompagnement et la formation des individus ?
  • Les nouveaux parcours de formations : exemples en France et à l’étranger
  • La digitalisation et l’impact de l’intelligence artificielle sur le monde du travail
  • La place grandissante des soft skills et leur évaluation
  • La place grandissante des communauté

Responsabilité sociétale

Expérientielle, collective et connectée, la formation doit se réinventer dans l’intérêt des entreprises, des territoires et de chacun. Nous aurons plus d’une vie dans une vie, et nous aurons besoin de plusieurs inspirations pour lutter contre notre obsolescence programmée. C’est une chance que de pouvoir se réinventer, de s’essayer dans des rôles successifs en sachant qu’ils sont temporaires par nature. Le risque est accessible, devient une opportunité, à condition que l’environnement permette d’abaisse les barrières. Pour que toutes ces mues soient harmonieuses et respectueuses de soi, il faut commencer par s’explorer. Ce Soi, pivot de toutes les transformations, doit être connu et reconnu, parce qu’il est le socle de toutes les énergies. Le travail sur soi et l’alignement font aussi partie des piliers de France Apprenante, et à cet égard rencontrent évidemment aussi mon enthousiasme.

Personne isolément ne peut répondre à ces mutations ; en revanche ensemble nous pouvons contribuer à développer cette société apprenante. Makers, allez visiter le site, et inscrivez vous dans le mouvement!

 

Retrouvez ici les articles du blog – merci d’avance pour vos Correspondances!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *