Devoirs de vacances et devoir de vacance

Je vous souhaite des vacances incroyables, d’authentiques vacuités, je vous souhaite de vaquer à vous !

Amazing holidays

Pendant quelques semaines/jours, imaginez que vous vous reconnectez avec l’enfant qui sommeille en vous, et à vos rêves… Votre enfant est-il fier de vous, est-il heureux de l’adulte que vous êtes devenu ? Quels renoncements l’attristent, l’irritent ? Quelles belles surprises lui avez-vous offertes ? En vidant votre to do list, vous vous donnez l’opportunité d’un précieux rendez-vous avec vous-même et avec les autres.

Avez-vous connu les « devoirs de vacances » ? Peut-être même y en a-t-il dans les valises pour vos propres enfants ? Ce serait dommage qu’ils oublient tout en quelques semaines, l’oisiveté étant la mère de tous les vices, de surcroît ! Pris au sens littéral, Le Devoir de vacances peut s’entendre au sens du Devoir de réserve, comme une obligation à être vacant, une obligation de faire rien…  Dans sa Lettre à Minicius Fundanus (IIème siècle), Pline le Jeune écrit :

Mieux vaut infiniment ne rien faire que de faire des riens.

Pas simple, tout cela ; c’est pourquoi je vous propose des devoirs de vacances qui aident à ne rien faire, ou mieux encore, à faire rien !

Devoir de rédaction : Bien réussir ses vacances, c’est quoi pour vous ?

Imaginez des vacances idéales pour vous ; quels en seraient les effets à la rentrée ? Quelles sont les conditions nécessaires à ce succès, quels en seraient les obstacles ?

Vous visualisez cette rêverie et la racontez par écrit en 130 mots (environ !)

Devoir de mathématiques : Mesure du temps de déconnexion.

Il s’agit, bien sûr, de la déconnexion professionnelle, de l’organisation de l’absence, de la confiance dans le dispositif mis en place, mais pas que. Faire du sport pour le plaisir, sans enjeu de performance, sans objet connecté, attentif à ses seules sensations. Etre ici et maintenant, avec les vôtres et ceux dont vous ferez connaissance.

Réalisez une courbe suivant votre progression.

Devoir de sciences naturelles : Redécouvrez votre corps, son anatomie, son rythme, ses besoins.

Votre corps vous envoie des signaux de tous ordres, pour préserver ou restaurer son homéostasie (satiété, fatigue…). Or, les rythmes contraints des vies trépidantes nous éloignent de ces perceptions, amenant le corps à s’exprimer plus fortement, plus douloureusement parfois, pour être entendu.  C’est par notre corps que nous existons au monde (en tout cas pour le moment !)

Notez dans un carnet ce que vous (re)découvrez du fonctionnement extraordinaire de votre corps.

Devoir de rien et de tout :

Contemplez, regardez les étoiles, écoutez le vent, et sentez votre présence dans cet univers immense. Prenez conscience (de vos sensations, de ce qui vous entoure) Quel sens a votre vie, quel sens ont vos actions ? Qui êtes-vous ? Je vous laisse à votre méditation…

Et surtout je vous souhaite de belles et pleines vacances. Je serais ravie que vous répondiez à ce billet par quelques partages. Je vais m’appliquer ces devoirs de vacances d’ailleurs!

Retrouvez ici les articles du blog – merci d’avance pour vos Correspondances!

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *